« Une vie de chien vue par X | Accueil | Scandale du jeudi soir en Alentejo! »

23/08/2004

Commentaires

Etienne

Succulente recette si bien écrite, on en salive rien qu'à la lire. Je suis d'ailleurs en mal de beaux cumulus joufflus hautement assaisonnés de chaud soleil pour m'en refaire un festin! J'espère pouvoir les remplacer par quelque cremeuse onde de haute loire traditionnellement récoltée à la noël.
Bons vols et bon apétit!
Le Vol Au Vent est à consommer sans modération :-)

Etienne

JAC

J'ai peut-être une petite idée...:
Les vol-au-vent des charcutiers sont au roi ce que sont les bouchers à la reine.
Mais je ne suis pas sûr...
On dit aussi que les charcutiers sont mal embouchés. Mais ils ne le font pas méchamment , pour la plupart, comme disait Coluche.

Charles

Dis au fait: connais-tu la différence entre vol au vent et les bouchées à la reine?

Jeff

J'aime beaucoup le "planeur sur le cerisier du curé" car le vol à voile fait partie de l'environnement aérien des paysages.
Cette description de l'activité est vraiment complète, elle est fidéle à ces moments privilégiés de la vie des amateurs de grands espaces ...

Michel

Bonjour,

Auriez-vous une photo du MS 893 n° 10996
F-BRKT à m'envoyer par mail ?
Je recherche les photos de tous les avions que j'ai piloté, Celui-ci fut à Blois (41) dans les années 65/70
Amicalement
Michel

regis jouhaud

succulente ta recette, au niveau de la qualité esthétique des ingrédients et au niveau du tour de main du chef cuistot .


... maintenant je ne partage guere ta conclusion: ce plat est incompatible avec une vie de couple . je dirai même que c'est un poison mortel .

et c'est d'ailleurs pourquoi les vélivoles maries l'utilisent sans moderation

tant pis pour eux !!!!!

Michel Léveillard

Une fois de plus Jean Claude tu nous fais un grand plaisir avec cet article, et toutes ces belles photos qui vont avec en disent beaucoup au sujet du vol à voile.
Même avec ces machines ultra modernes qui sont bien loin des C-800s, SG-38s, Emouchets, etc,. de ma jeunesse, le vol à voile est toujours quand même, comme on le disait à mon époque; "L'école de la patience"
Je t'envois un p'tit message perso au sujet du "Boeuf à la ficelle" et je te remercie personellement pour cet article super sympa.
Michel

jpb

bravo, très belles photos, bien vivant (vi-vent) ce reportage.
http://permanent.nouvelobs.com/conseils/gastronomie/recettes/volauvent.html

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

janvier 2014

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2004