Ma Photo

avril 2014

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2004

« Là où est l'écureuil... | Accueil | Géographie sur fesse-book... »

01/09/2010

Commentaires

Bas Daniel

Jeanne avait dans les flammes un beau port de tête et l'évêque Cauchon une belle tête de porc

Jacqueline Paulus Petit

Celle que l'on croyait en Patay...n'était
qu'Henriette,du Mans.(Nous n'avons pas les
mêmes valeurs ...Bordeaux Chesnel )
Quiquine.

jac

Je passais un jour en bus devant "la tour Jeanne d'Arc". Une brave bonne vieille me dit alors, avec une infinie tristesse dans la voix: "Quand même, c'est ti pas malheureux...Not' pauv' Jeanne d'Arc...Ils nous l'ont brûlée!..."
J'essayais de calmer modestement son désarroi:
"Oui, mais madame, c'était en 1431!...
- Oui, je sais, mais ça fait rien...C'est pas joli, joli quand même..."

jac

Celle que l'on croyait en Patay n'était qu'Henriette...

Jacqueline Paulus Petit

Et c'est à cette époque qu'elle rencontra le
célèbre André Raimbourg,dit Bourvil,qui lui
chanta cet air magique:J'ai vu tes yeux de
braise...au pied d'une meule de foin...tu
revenais des fraises...et moi d' l'herbe à
lapins.C'est là que le coeur de Jeanne
s'enflamma pour notre Normand bien aimé.
Quiquine.

Phil'

Pas de doute : elle leur a mis, la Patay, not' Jeanne !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.