Ma Photo

avril 2014

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2004

« Voiture | Accueil | BON NOËL ! »

05/12/2009

Commentaires

Jacqueline Paulus Petit

Doubles sueurs froides !Moi qui déjà ne suis pas fière quand je vais retirer mes billets
dans un dab,à Bois Guillaume ,en pleine ville
de la région Rouennaise...
Quiquine.

Phil'

Et dire qu'Halloween est passé...

Daniel Bas dit Chedozot

Froid dans le dos retrospectif. J'ai (presque) vécu ça par personne interposée, à la frontière du Rwanda et du Zaïre vers 1983/84. Un ami m'avait laissé dans sa voiture, dans un quartier sordide, à la nuit tombante, et - prenant tous les risques - avait fini le chemin à pied jusqu'au "bureau" de change avec mon argent, une grosse somme: "Reste-là, je n'en ai pas pour longtemps, il vaut mieux qu'ils ne te voient pas, le change serait moins favorable...". Trois quarts d'heure après, il n'était toujours pas de retour et la voiture était de plus en plus entourée de rôdeurs patibulaires, bêtes et gens. Que faire? Je n'avais pas la clé. Où aller? Une histoire qui circulait alors et avait sans nul doute un fond de vérité me taraudait: on disait que les trafiquants de diamants assassinaient, étripaient, plaçaient les précieuses pierres à la place des boyaux, recousaient et passaient la frontière avec le corbillard. Le respect des morts en Afrique les prémunissait contre une fouille douanière...J'imaginais déjà mon bon copain passant ainsi de l'autre côté...lorqu'il surgit enfin, souriant, affaire conclue avec un taux favorable, inconscient de mes sueurs froides...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.