Ma Photo

avril 2014

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2004

« NOTRE VIEUX BAHUT (3) | Accueil | LE BAR DU COLISEUM »

31/01/2009

Commentaires

Jacqueline Paulus Petit

Quand je passe devantle LYCEE CORNEILLE,je
pense très fortà JEAN CLAUDE.
Les portes sont très hautes,pour moi
infranchissables,et pourtant mon frère a réussi à FAIRE LE MUR .Ca ne devait pas être
facile!!!

Quiquine.

Jacqueline Paulus Petit

Oui,notre Grand Mère JULIETTE habitait le I8
rue aux OURS,à ROUEN.C'était tout près de la Cathédrale qui fût si bombardée.Juliette a
sauvé toute une famille de cordonniers,les
LEFEVRE ,artisan bottier,bien connu à ROUEN.La brigade des recherches était repartie
c'est notre Grand Mère qui a entendu des
appels au Secours venant de la cave effondrée.Juliette avait tout perdu dans la
première guerre,son mari et ses biens,et le
19 AVRIL 1.944,elle a sauvé sa peau!Deux
chaises étaient suspendues dans le vide,elle
avait ses PAPIERS cachés dans son corset,
c'est tout.On ne se remet jamais d'un tel
désastre.
Quiquine.

Bas Daniel dit Chedozot

Valérie, le commentaire sur l'immeuble détruit de ton arrière-grand'mère est de Chedozot et non de Phil... Bisous. Daniel

Phil'


Oui, Valérie, je crois me souvenir, c'était très spectaculaire, l'appartement de ton arrière-grand'mère a été coupé en deux, du travail bien fait, bien net, comme on coupe une tranche napolitaine. Elle venait juste de quitter son salon pour aller dans une autre pièce quand le couperet est tombé derrière elle...Elle s'est retournée, indemne: devant elle, c'était le vide...

valérie

La grand mére de Maman a eu son appartement détruit par ce bombardement. Il restait les casseroles accrochées au mur de la cuisine et je crois que c'est Lucullus qui est allé les chercher ainsi que quelques chaises.
Très drôle l'histoire de la notation des professeurs. Je ne pense pas que ça ferait fureur du côté des professeurs aujourd'hui, par contre les élève aimeraient sûrement. Bises Valérie

Jac

N'OUBLIEZ PAS "SUR LE ZINC BIS"...CE BLOG VEGETAIT DEPUIS DECEMBRE. UN NOUVEAU TEXTE VIENT DE PARAÎTRE : " TCHAO CEAUCESCU"...
JAC

Jac

Il y a du nouveau aussi sur "COULEUR ALENTEJO", grâce à Chedozot...

Phil'

On reste sans voix, en lisant de tels récits. Subir ce genre d'épreuves doit vous rendre très fort, si elles ne vous anéantissent pas.
Félicitations pour le choix iconographique. Il est à la hauteur de votre récit : superbe et fascinant.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.