Ma Photo

avril 2014

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2004

« LETTRE OUVERTE AUX ELEPHANTS | Accueil | DIMANCHE A MANAKARA »

12/01/2009

Commentaires

Bas Daniel dit Chedozot

Très étrange et impressionnant, le texte, la photo avec les yeux phosphorescents des monstres. Touchante et déroutante aussi cette tradition.Ta réaction de t'enfermer à double tour dans la voiture ne m'étonne pas. C'est ce qu'a fait Pascale, ma femme, au Rwanda, à deux pas d'une lionne qui passait devant notre véhicule arrêté, à pas de velours, sans daigner nous regarder, toute tendue et concentrée vers son objectif: un beau zèbre qui paissait cent mètres plus haut. Nous avons voulu voir le spectacle qui se préparait, nous avons doucement reculé pour prendre un chemin caillouteux dissimulé dans les hautes herbes d'où nous espérions dominer le lieu du crime...et nous avons crevé, sans la moindre visibilité à plus de trois mètres et ne sachant plus où était la lionne, mais ,en tout cas pas loin. Avec mon ami, nous n'avons jamais changé de roue aussi vite pendant que nos femmes frappaient de grands coups sur la carrosserie pour effrayer le fauve. La sélection naturelle a dû être perturbée ce jour-là, le zèbre a été épargné par la lionne dérangée et nous aussi.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.