Ma Photo

avril 2014

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2004

« La Fam’du© Petit Patapon | Accueil | La Fam’du© Big Daddy »

20/02/2007

Commentaires

jp

la femme du faisan autant
la femme du barbier est de Secille
la femme Dom Juan : l'andouille d'Elvire
la femme de Leporelo dit hello aux cochons (Les porcs Hello)
la femme de Mozart, elle a de la chance
La femme du Roi de la nuit n'est pas facile "Der Hölle Rache kocht in meinem Herzen, Tod und Verzweiflung flammet um mich her! ha ah aha ha ha ha haaa ha ha ha "
La femme de Papageno se fait plumer, der Vogelfänger bin ich ja
La femme de la flute a chanté


jp

la femme de Pétain a roulettes
la femme du Marechal nous voit là
la femme d'Amin Dada y dit amène ton cheval
la femme de l'Obergeneral fait généralement ses tartines au beurre
la femme du Führer est furieuse
la femme du Führer fait fureur

jp

la femme de Pétain coud fin
la femme de Pétain selle
la femme de Laval tout d'un coup a la cul sec
la femme de Vichy partout

Fred Oberson

La femme du Carn'avale masquée

La femme du carême n'avale que des sornettes

JCP

A PHIL:
PHIL, esthète stéphanois n'a en effet rien à voir avec MONPHILOU, esthète sellois, sinon leur communauté de prénom et l'amitié fraternelle que je leur voue.
Loire et Loir-et-Cher confluent cependant.

L'un (PHIL) cultive les arbres généalogiques, l'autre (MONPHILOU)cultive les arbres à came, entendons par là ce qui fait fumer les moteurs bicylindres Morgan.
Et si Pétain régnait encore, l'un et l'autre seraient dans les pattes de la milice.

Phil'

Je déclare ne pas connaître ce "Monphilou" vichissois au fort relent de moisi, ni avoir quelque autre point commun avec ce personnage de l'Histoire gaulesque, autre que mon prénom.
signé : Tonphilou de la Loire, irrémédiablement orthodoxe et bon camarade.
P.S.: A part ça, tes formules calembredesques sont super !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.