« HULOT Président ! | Accueil | Y a de l'aéronavale dans l'air »

10/12/2006

Commentaires

Phil'

Ta modestie en souffrira encore, mais je viens joindre les compliments de Mr Fernando Tavares de Almeida à ma sincère admiration pour tout ce dont tu nous fait profiter nous.
... et comme toujours, je ne sais pas manquer une occasion de faire le malin en essayant de traduire ce commentaire si bien écrit, malgré tout, je me doute que tu auras compris tout seul : j'ai eu l'occasion de constater quels progrès tu as accompli.
"[...] tu me surprends toujours et encore, à chaque occasion, au détour de chaque mot, à chaque image. Tout d'abord, c'est ton assiduité que j'admire, puis ta façon de restituer le temps qui passe, les sons, les senteurs, les couleurs et particulièrement les émotions. Je comprend maintenant ce que St Exupéry voulait dire dans Le Petit Prince, par "captiver" et avec le mot de séduction, qui est la véritable clé de l'amitié. Rentrer chez soi fourbu après sa journée de travail et "jeter un oeil" à ton mail est une consolation pour un vieux marin que la mer n'amuse plus, mais qui se laisse toucher par tes messages amicaux et sensibles, bien qu'il ne sache trop comment te témoigner sa reconnaissance [...]". (traduction très libre)
Spero di aver essere stato "taduttore" ma non troppo "tradittore".

Fernando Tavares de Almeida

Mon Cher Jean-Claude:
Il faut que je te parle en portugais...
Continuas a surpreender-me, em cada encontro, em cada palavra, em cada imagem.
Primeiro admiro o teu apego ao trabalho, a tua invulgar capacidade para gravar o tempo, os sons, os cheiros, as cores e sobretudo as emoções.
Agora percebo o que queria dizer o A. de Saint-Éxupery quando,no Petit Prince,usava a palavra "cativar" e na palavra sedução, que é a verdadeira arma dos amigos.
Chegar a casa, depois de um dia cansativo de trabalho, e "dar de caras" com o teu mail
foi o melhor bálsamo para este marinheiro que já perdeu as graças do mar, mas que não deixa de se emocionar com as tuas mensagens amigas e sensíveis, e que não encontra forma de responder a tamanha generosidade.
Du fond du coeur je te remerci.
A tout a l'heure cher ami.
F.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

janvier 2014

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
Blog powered by Typepad
Membre depuis 02/2004