« L'Iran, à pied, à cheval, en voiture et en train...(13) MON AMI OUZBEK | Accueil | L'Iran, à pied, à cheval, en voiture et en train...(15) ERZURUM-PARIS »

03/04/2009

Commentaires

Phil'

Merci JAC, je crois que j'en suis arrivé à préférer te lire que ce sacré Frédéric Dard.
C'est beau, épique, et drôle comme pas possible. Lefkalâdê (félicitations).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

février 2014

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  
Blog powered by Typepad